Sortir de la procrastination avec des méthodes simples et efficaces.

Aujourd’hui, on se retrouve pour parler procrastination. Tu sais c’est lorsqu’on se dit toujours « je dois faire ça, mais je le ferai demain ». Et bien entendu le lendemain on se dit la même chose. C’est un problème qui touche beaucoup d’HPI, mais pas que ! Même si la procrastination peut paraître anodine, elle peut aussi être génératrice de mal-être. Impression de stagner dans sa vie, déprime, inconfort… Et ce mal être peut entretenir la procrastination. Bref, un vrai cercle vicieux ! Je ne vais pas te faire une liste exhaustive de toutes les méthodes utilisées pour lutter contre la procrastination mais plutôt te donner celles qui m’ont aidé personnellement.

Les méthodes anti-procrastination

Planifier pour arrêter de tout remettre à demain

Classique tu vas me dire, mais on ne planifie pas n’importe comment son quotidien. De mon côte, j’utilise une application gratuite qui s’appelle Trello. Elle a l’avantage d’être puissante, très simple d’utilisation et te permet de planifier ta vie professionnelle comme ta vie perso.

Une autre possibilité consiste à utiliser une application « to-do list » comme celle de Wunderlist. Sobre et très simple d’utilisation, Wunderlist peut être utilisé sur ordinateur et sur mobile. Elle est également gratuite.

Pour celles et ceux qui ne sont pas très à l’aise avec la technologie, un papier et un stylo fonctionneront très bien aussi !

Pour planifier, l’important est de bien se connaître. Par exemple, je pourrais très bien me créer un emploi du temps hyper strict entre 8h et 20h. Mais pour moi, ça ne marchera pas car je vais avoir trop de tâches à accomplir. Donc je ne sortirai pas de la procrastination. Pour planifier efficacement, il faut d’une part bien se connaître et d’autre part se fixer des objectifs pertinents.

Planifier des objectifs simples et faciles à réaliser

Pour se faire, je te recommande d’utiliser la méthode « SMART » pour planifier tes tâches :

  • Simple,
  • Mesurable (ce qui implique d’avoir un seuil à atteindre pour remplir l’objectif),
  • Atteignable (suffisamment ambitieux pour être stimulant mais aussi assez facile à réaliser),
  • Réaliste (par exemple on évite de planifier l’écriture d’un best seller en deux heures),
  • Temporellement défini.

Si c’est la première fois que tu planifies tes tâches, vas-y doucement ! Inutile de planifier tes journées de façon millimétrée. Essaye d’organiser les tâches les plus importantes (2 à 3 par jours) en te laissant suffisamment de temps entres elles pour pouvoir faire ce qui te plait.. Petit à petit, tu réduiras ces périodes « tampon » (tout en veillant à toujours en conserver quelques unes).

Se connaître pour être efficace

J’enfonce des portes ouvertes, mais ce n’est pas si évident ! Il va s’agir ici de te poser un certain nombre de questions pour mieux te connaître.

Es-tu plutôt du matin ou du soir ? Quelles sont les périodes de la journée où tu es plus efficace ? Quels sont tes pics d’activité ? Où aimes-tu travailler ? Avec ou sans musique ? Thé ou café ?

Creuse ! Et le plus possible ! Plus tu comprendras ton fonctionnement, plus tu seras à même de savoir dans quelles conditions tu es efficace.

On peut comparer notre façon de travailler au sommeil. Comme pour le sommeil, il y a plusieurs phases. Des phases plus ou moins légères et d’autres plus ou moins profondes. Si un bruit te réveilles en pleine nuit, il faut recommencer depuis le début. Et bien c’est un peu pareil pour le travail. Si tu es facilement distrait, je te conseille de mettre ton téléphone en mode ne pas déranger, fermer ton onglet mail, facebook, et faire une petite séance de cohérence cardiaque qui t’aidera beaucoup à te concentrer.

Si tu lis cet article et que tu es aussi hypersensible, notamment au bruit, tu peux investir dans un casque anti-bruit ou des boules-quies si ton travail te le permet.

La méthode 80/20 pour ne pas se disperser

HPI procrastination motivation surdoué haut potentiel

Pour tous ceux qui, comme moi, ont 10 millions de projets en tête, cette méthode très simple peut être intéressante. En fait, il s’agit de toujours veiller à déployer environ 80% de son énergie sur un seul projet important. Les 20% d’énergie restante seront déployés sur le reste. Cela permet de ne pas s’éparpiller au risque de ne rien faire du tout.

L’huile essentielle anti-procrastination

Et oui ! Forcément je vais aussi partager avec toi mes astuces naturo ! Attention cependant, l’utilisation des huiles essentielles n’est pas anodine. Ce sont des produits très concentrés qui peuvent être dangereux s’ils ne sont pas utilisés correctement.

Lorsque je me traîne et que je n’arrive à rien faire, il y en a une qui fonctionne particulièrement bien sur moi. C’est l’huile essentielle de Genévrier commun. Appliques en 1 goutte sur la face interne des poignets et 1 goutte sur le plexus solaire (c’est juste en bas du sternum). Attention cependant à ne pas le faire trop souvent. Utiliser des huiles essentielles tous les jours peut entraîner des réactions allergiques et hypersensibilités sur le long terme.

Pour celles et ceux qui se savent très sensibles, vous pouvez aussi respirer le flacon 3 à 5 min plusieurs fois par jours. Pas de contre-indication pour cette voie d’administration et cette façon de faire est l’une des plus efficaces pour traiter les problèmes d’ordre émotionnel.

Les Fleurs de Bach pour booster sa motivation

Si c’est quelque-chose qui te parle, tu peux prendre le Hornbeam (Charme). Cet élixir unitaire va agir comme « un coup de starter » pour les manques d’entrain et de motivation. Prends-en 4 gouttes sous la langue 4 fois par jour, ou si tu as peur d’oublier mets 16 gouttes dans une bouteille d’eau à boire tout au long de la journée. L’important avec les Fleurs de Bach n’est pas tant la dose mais la répétition.

Tu as aimé l’article ? Partage le sur les réseaux sociaux ! Peut-être qu’il plaira aussi à tes amis et ça m’aide beaucoup ! Tu as un bouton de partage au début de l’article et un à la fin. Un grand merci !

Florian BIGEY

Author Florian BIGEY

J'aide les entrepreneurs au fonctionnement atypique à remettre du sens dans leur activité, revenir à l'essentiel et rayonner en partant de ce qu'ils sont et leur façon de fonctionner.

More posts by Florian BIGEY

Join the discussion 4 Comments

  • sahraoui dit :

    Bonjour
    C’est cool parfois de ne rien lister, diminution du stress quotidien Activisme quand tu nous tiens !!

    • Florian BIGEY - Coaching Zèbre dit :

      Bonjour !

      Oui je ne dis pas qu’il faut se surmener non plus 😉 mais il s’agit de trouver un juste milieu entre trop en faire et ne rien faire du tout.

  • Mélie dit :

    Merci pour les astuces Fleurs de Bach et huile essentielle.

    J’utilise aussi les listes mais de façon manuscrite (une liste de choses à faire sur une semaine), que je répartis par niveau de pénibilité et d’urgence. Les plus pénibles ou urgentes en premier. Le reste en fin de semaine. Parfois, je me foire complètement et je suis obligée de reporter un certain nombre d’éléments à la semaine suivante. Les tâches pénibles génèrent aussi souvent un grand niveau de stress, que je calme en faisant une activité artistique (dessin ou musique).
    C’est assez difficile de s’astreindre à ça, surtout quand on le fait au quotidien au travail (je planifie, assigne, évalue des tâches, c’est la base de mon métier)

    • Florian BIGEY - Coaching Zèbre dit :

      Bonjour Mélie,

      Merci pour votre retour ! Effectivement c’est une autre technique possible. L’important, c’est de trouver ce qui marche avec vous !

Leave a Reply